Cloud et sécurité informatique : les priorités des DSI

Le dans Innovative IT

Avec la transformation digitale et la cybercriminalité, le rôle du DSI évolue en permanence. Le directeur du système d’information est un personnage clé dans une entreprise, c’est lui qui est responsable de la sécurité des données, de la fiabilité des connexions, mais aussi de la maintenance du réseau informatique de l’entreprise.

Respecter le budget
Cloud, serveurs, logiciels, tout a un coût que les DSI se doivent de maîtriser. Pour autant, ils doivent combiner respect du budget et sécurité, c’est un véritable jeu d’équilibriste. De nombreux DSI décident aujourd’hui d’augmenter certaines dépenses en matière de sécurité informatique, mais aussi en gestion d’identités. Ce second point est aujourd’hui fondamental pour piloter les accès des différents utilisateurs aux applications et aux données. Cela répond à deux besoins : sécuriser l’accès aux données sensibles en fonction du poste occupé et s’assurer que les utilisateurs sont réellement formés pour éviter toute erreur humaine qui aurait des conséquences sur l‘entreprise.

 

Répondre aux nouvelles attaques
La cybercriminalité augmente et se diversifie. Sécuriser le cloud et tout le réseau informatique d’une entreprise est un enjeu majeur. Les attaques virales sont nombreuses et les entreprises n’y sont pas toujours préparées. Le rôle du DSI est de former les équipes au risque, mais aussi de veiller à limiter les sinistres. Virus, phishing, ransomware, vols de données, usurpation d’identité, la transformation digitale a multiplié les risques et rendu le rôle du DSI toujours plus complexe.

 

S’adapter au risque du télétravail
Parmi les grandes évolutions récentes, impossible de ne pas évoquer le télétravail. Si cette pratique tend à se démocratiser peu à peu depuis quelques années, la crise du coronavirus l’a imposé en 2020. Pourtant, de nombreuses entreprises n’étaient absolument pas préparées à cette nouvelle organisation du travail. Le DSI a dû s’adapter rapidement en assurant la sécurité des réseaux et des connexions à distance. Il a dû veiller à développer massivement des solutions cloud pour stocker et partager en ligne les données afin que les collaborateurs puissent continuer à travailler de la manière la plus fluide possible.

 

Gagner en réactivité
Si les risques évoluent, les DSI doivent être toujours plus réactifs. L’une de leurs priorités est d’effectuer une veille permanente pour anticiper ces risques, limiter les interruptions d’activité et les pertes de données. C’est l’avenir de leur entreprise qui est en jeu, la réactivité est sans conteste un enjeu majeur pour la pérennité des structures.

 

Contribuer à la transformation digitale
Autre priorité du DSI : innover. Face à un monde digital en permanente évolution, il se doit de trouver des solutions innovantes et pertinentes pour accroître la sécurité du cloud et du système d’information de manière globale de son entreprise. Il doit doter ses collaborateurs d’outils performants pour relever les défis de son époque et se différencier de la concurrence.

 

Déléguer la gestion du SI
Si les grandes structures peuvent envisager de gérer leur SI, les plus petites ont intérêt à externaliser leur système d’information. Il est possible dans ce cas d’envisager une externalisation partielle ou simplement de centraliser la gestion du SI pour plus de souplesse et gagner en performance. Déléguer permet de gagner en flexibilité et de s’adjoindre les services d’experts. C’est aussi une solution pour bénéficier de solutions plus sécurisées et performantes et de s’adapter en temps réel aux évolutions de l’entreprise. Et parce que la réactivité est un enjeu fondamental pour les DSI, l’externalisation permet d’agir dès la première alerte.

 

OTO Technology vous propose ainsi un service disponible 24h/24 et 7j/7.

Top